Editorial d' Août


       Suite au chapitre général de la Fraternité Saint-Pierre qui a eu lieu début juillet, les nominations dans le district de France, pour la nouvelle année pastorale, ont pu être communiquées. Après quatre ans à la Maison Saint-Georges, Messieurs les abbés Bonechi et de Castelbajac vont rejoindre leurs nouvelles affectations. Monsieur l’abbé Bonechi a ainsi été nommé à Caen où il remplacera
Monsieur l’abbé de Labarre. Quant à Monsieur l’abbé de Castelbajac, il a été nommé à Châlons-sur-Saône où il remplacera Monsieur l’abbé de Neddes. Celui-ci rejoint notre maison Saint-Georges. Faisons lui bon accueil à Perpignan et à Narbonne. Au cours des tout prochains mois, un troisième prêtre, Monsieur l’abbé Fernando Antonio, viendra renforcer notre communauté.
        Nous devons être reconnaissants pour l’apostolat accompli par Messieurs les abbés Bonechi et de Castelbajac pendant ces quatre ans à Perpignan et Narbonne. Il serait difficile, en quelques lignes, de faire un inventaire précis et complet de tout ce qui a été accompli par mes confrères. En revanche nous pouvons dire, sans risque de nous tromper, que leur présence a été bénéfique aux âmes et que par l’exercice patient et zélé du sacerdoce, ils ont pu transmettre la Grâce aux fidèles.
        Qu’ils soient vivement remerciés par nous tous, en ces derniers jours de présence parmi nous. Il nous faut aussi penser à prier pour eux afin qu’ils soient, dans leur nouvelle mission, des serviteurs zélés de Dieu pour la sanctification des âmes que l’Eglise leur confie.
        Même si des prêtres changent, l’apostolat de la Fraternité Saint-Pierre garde son identité qui repose sur les fondamentaux que nos fondateurs ont voulu donner à notre société sacerdotale. Il s’agit des trois piliers que sont l’attachement aux traditions liturgiques et disciplinaires de l’Eglise Latine, le respect dû à l’autorité du Souverain Pontife et la formation à la lumière de saint Thomas d’Aquin. Nul doute que les prêtres nouvellement nommés,  comme leurs prédécesseurs, auront à cœur de donner le meilleur d’eux-mêmes dans cette identité propre à notre communauté.
        En ce mois d’août, élevons nos cœurs vers la Très Sainte Vierge Marie, demandons Lui de nous guider et de nous protéger afin que sans cesse nous puissions rechercher la voie du Salut.
        Bon mois d’août à tous, dans la joie de nous retrouver au moment de la rentrée du mois de septembre,
    
Abbé Benoît Maître †
Chapelain

Articles les plus consultés